Ce fichier instruit le dossier : Urgence dans tous les domaines

Comprendre la dictature capitaliste

Nous citerons Macron le président des riches, actuellement en place, pour décrire réellement ce qu’est une dictature capitaliste. C’est frais, nous sommes à 4 jours de 2020, et vous êtes en plein dedans, avec en marche, un autre plan diabolique pour vous torpiller encore plus votre bourse avec la réforme des retraites. Leurs seules passions : l’argent et le pouvoir. Comment s’y prennent-t-ils ?
Voici décrit la dictature capitaliste.

Définition

Une dictature est un régime politique dans lequel une personne ou un groupe de personnes exerce(nt) tous les pouvoirs de façon absolue, sans qu’aucune loi ou institution ne le(s) limite(nt). Wikipedia
[Wikipedia est en difficulté et fait appel au don]

Assemblée nationale ou assemblée macronienne ?

La République en marche est largement majoritaire à l’Assemblée nationale, et ne se prive pas de le faire savoir, avec 300 sièges (LaRem) + 28 (UDI, Agir..) sur 577 sièges au total, le président de l’hémicycle est Richard Ferrand, un fidèle à Macron des premiers jours.
Autant dire, que c’est la cerise sur le gâteau pour Manu qui passe toutes ses réformes sans résistance aucune, ou presque. C’est aussi la prise de pouvoir sur une assemblée censée représenter les citoyens, mais qui ne représente plus en fait que les délires du despote.

La police et la gendarmerie, milices du gouvernement

Théoriquement ils sont là pour protéger les Français, mais en pratique ils tapent sur les Français pour protéger les oligarques. C’est là que le terme change, ils ne sont plus policiers ou gendarmes au service du Peuple, ils deviennent miliciens au service du pouvoir. La milice est un outil historique utilisé par tous bons dictateurs.
Consulter notre article :

Police ou milice ?

Les médias atteints du virus macronien

L’influence des médias est prépondérante sur la vie sociale, ils sont le relais des faits de notre société. Mais si les Médias ne reportait plus la vérité, si les Médias mentaient, alors ce ne seraient plus des médias mais des outils de propagande.
Consulter notre article :

Les manifestations sociales

La loi française décrit les manifestations comme un droit inaliénable. En fait, la règle appliquée est une demande de manifester conditionnée au bon vouloir d’un préfet. Une demande de manifester acceptée en bonne et due forme ne changera rien au scénario, les moyens anti-émeutes seront déployés. En conclusion, le droit de manifester est bafoué. C’est aussi un acte dictatorial.

La dissuasion par la violence psychique

Les Gilets jaunes et les écolos ont fait bouger une classe politique pas classe du tout et lui a fait revoir la copie. Le pouvoir a donc perfectionné son système répressif, s’affirmant un peu plus à chaque manifestation. De voir que la violence milicienne sévit, beaucoup sont restés chez eux, c’est de la dissuasion, c’est un acte dictatorial.

L’endoctrinement policier c’est ça : “Je manifestais pacifiquement”. Consulter cette vidéo

La dictature en marche
Plaidoyer sur la dictature en marche

Les fanatisés de LaREM

Enfin voyons qui sont les petits soldats députés et ministres du parti LaREM.
La majorité d’entre eux est issue d’une classe aisée, mais rencontre quelques difficultés à gravir l’échelon professionnel, pas facile la mondialisation. Puis 2017, un parti émergeant recrute. Il est nécessaire d’avoir un casier judiciaire vierge (nous avons tous vu que ça n’est pas tout à fait vrai), d’être un tant soit peu diplômé et surtout de promettre fidélité au nouveau Gourou de l’Elysée.
Ils s’acquittent parfaitement de leur engagement. L’hystérie est peut-être leur première vertu, ils s’engouffrent dans les versets soufflés par le grand maître, et explosent dans la même litanie : Le président a bien été élu démocratiquement par les Français ? On en doute, mais bref, ils font tout bien.
Un petit aperçu quand même sur comment on truque démocratiquement des chiffres :

A force de persuasion

Lors les débats organisés sur les chaînes TV, les zombies de LaREM, incontournables, récitent incessamment leur leitmotiv : “On a fait ci, on a fait ça”, les autres invités ne s’expriment pas et on n’entends que LaREM (disons plutôt L’harem, Manu a pas mal de filles dans son clan), et c’est bien l’effet désiré par sa majesté Macron, l’intox à tous les niveaux : Celui du fidèle de LaREM, endoctriné par le patron et qui a bien appris la leçon et les téléspectateurs qui n’auront rien appris d’autre que les vociférations du prétendu sauveur du Peuple Français.

Pour cause : De sérieux avantages

Le salaire d’élu(e), les frais et avantages payés, la réserve parlementaire, la petite retraite assurée et la réputation sur les plateaux TV, dans la presse, c’est la grande gloire. Macron leur donne l’illusion d’être des grands parmi les grands, et ça les comble de plaisir. Vous avez pensé pouvoir convaincre ces gens là, foutaise !

Conclusions

Vous avez tous les éléments pour vous convaincre que nous sommes sous régime dictatorial.
J’insisterai sur l’aspect technologique de la chose, ce sera un prochain sujet, en effet la science des armes est véloce, elle évolue plus vite que nous le pensons. Orson Wells l’a très bien décrit (1984).
Il est à craindre une répression par la technologie d’ici peu, elle a déjà commencée, où que vous soyez, les caméras vous suivent. Si vous attendez, ne serait-ce que quelques mois, la réponse sera encore plus violente. Les drones de surveillance sont déjà sur la capitale, les tireurs d’élite sont sur les toits pour protéger l’Elysée, et peut-être un jour les chars d’assaut dernier cri. C’est ce qui nous attends si l’on menace un peu trop les piliers de l’oligarchie. Seule l’union sans conditions du Peuple Français pourra venir à bout du système des ultra-riches. Méditez, mais rapide, tant qu’il est encore temps.


Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez sa pertinence

Moyenne des notes 4 / 5. Vote compteur: 4

Soyez le premier à le noter

Cet article vous a été utile ...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Sommaire
La dictature en marche
Nom de l'article
La dictature en marche
Description
Le pouvoir est aux portes de la dictature. Quels sont les outils utilisés par l'oligarque ? Nous répondons.
Auteur
Publication
Force citoyenne

1 réflexion sur “La dictature en marche”

  1. Avatar

    Bravo beau travail exhaustif, argumenté!
    Je l’utiliserai dans mes argumentations.
    Je qualifie les médias main stream de médias collabos
    Je qualifie notre situation politique de Vichy2.
    Sur 1 expo sur 1940 j’ai vu des affichettes des français résistants à Londres qui disaient aux fdo : SERVIR C’EST TRAHIR-DESOBEIR C’EST SERVIR que j’ai actualisé en : SERVIR C’EST TRAHIR SON MILIEU POPULAIRE DESOBEIR C’EST SERVIR SON MILIEU POPULAIRE.
    C’est ma façon de dénnoncer cette dictature En Marche sur mon compte twitter.
    Je boycotte Face de Book
    MERCI
    ERIC @jondalarayala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page