Nous avons suivi les Convois de la Liberté durant la journée du samedi grâce aux canaux privés. Connectés à 4 groupes centrés sur l’envahissement des Champs Elysées nous a permis de retracer avec exactitude les mouvements des forces du désordre et de nos amis. Les bleus ont été constamment en mouvement, là où les rassemblements sont importants et là où ça se durcit, les avenues étaient bloquées et puis à nouveau libres. L’agressivité a été totale, le smog sur les boulevards durant 6 heures, et la violence de ces mercenaires du pouvoir n’a pas discontinuée.
Nous assurons que la moitié des convois de toutes les régions n’est pas arrivé à destination, pour cause les barrages et contrôles des gendarmeries. Enormément d’amendes ont été distribuées, les coups de matraque et vitres brisées pour refus d’obtempérer aussi. Féroce l’histoire !

Contester vos contraventions lors du convoi de la liberté

A tous ceux qui ont été verbalisés ce week-end pour participation à une manifestation interdite alors qu’ils n’étaient pas dans un véhicule: cette contravention est sans fondement juridique et doit être contestée. L’ordonnance du Conseil d’Etat “ODOBERT” du 12 février 2022 indique au sujet de l’arrêté d’interdiction des convois de la liberté : 11. “L’ARRÊTÉ (…) N’INTERDIT QUE LA MANIFESTATION SOUS FORME DE CONVOI DE VEHICULES” SE REVENDIQUANT EXPRESSEMENT DU “CONVOI DE LA LIBERTÉ” Le Conseil d’Etat a donc, de façon très claire, limité l’interdiction aux “convois de véhicules se revendiquant expressément du convoi de la liberté” .Cela exclut tous les manifestants à pied, mais aussi tous les véhicules individuels qui n’avaient pas de signes distinctifs. Dès réception de la contravention de 135 euros, il vous faudra immédiatement faire une requête citant précisément l’ordonnance du Conseil d’Etat, en renvoyant à son paragraphe 11.

La manifestation de samedi a pris de l’ampleur, nous vous disions énorme, et bien en voici la preuve : https://www.facebook.com/watch/?v=658742441834916

JEROME RODRIGUES :”ON VEUT M’ABATTRE… JE SUIS UN PRISONNIER POLITIQUE…


Arrêté samedi et après 48 h de garde à vue, Jérôme est accusé de “solidarité” avec les manifestants, il doit passer en comparution directe. C’est de la torture psychologique : https://www.facebook.com/Juliooo.Lopezovitch/videos/332428175565577

Le convoi en direct ce samedi

Le convoi du Sud est à 2 heures de Paris. Les premiers arrivés se font éclaireurs en signalant les points de contrôle de flics. Les portes de Montreuil, de Versailles voie libre (pour le moment, 9 h 15). Eviter Porte de Champerret et de Maillot. Les Espagnols passent Hendaye. Flics en civil aux Champs-Elysées. Eviter Porte d’Orléans, tout bloqué.
Bastille et Nation libres. Parking Hôpital Saint Louis pour vous garer.
Les Parisiens sont sollicités pour offrir le café et l’accueil. Regroupement possible aux Champs Elysées, prétexte : visiter les soldes.
Dernières instructions : Les Guerriers entrent dans Paris, les Fourmis restent sur le Périf. Porte d’Auteuil sans contrôle (10 h 30), voie Georges Pompidou, Porte St Cloud un bouchon mais libre. Les motards sont attendus à l’Arc de triomphe.

13 heures, ça gaze à la Porte d’Orléans. Le convoi arrive sur les Champs Elysées, ceux à pied, poussez, vous devez être plus nombreux, ça devient critique pour les bleus. Les Provinces arrivent en renfort. Conseil pour les gazages pour ceux en voiture, fermez votre aération et vos fenêtres, veillez à pouvoir ouvrir vos portières si besoin. Manif en préparation Porte d’Italie, beaucoup de flics. La manif Place d’Italie converge vers les Champs Elysées. 15 h 55 – Les flics essayent d’évacuer les Champs. Bloquer les rues adjacentes avec vos véhicules.
14 h 10, ça gaze aux Champs Elysées.
14 h 30 : Appel à converger aux Champs. Ceux qui sont verbalisés, l’avocat Juan Branco s’est proposé à vous conseiller et défendre (01 45 44 15 23, contact@branco-associes.fr, bien qu’il parait être au service des Boloré et cie. Avenue Kleber complétement libre. La manif Porte d’Italie a démarré. Ceux qui ne sont pas loin allez envahir France Télévision au 7 Esplanade Henry de France, pour le GPS : Maison de la radio.
14 h 45 : Le smog sur les Champs et à l’Arc de Triomphe, lacrymos à gogo, les flashballs sont de sortie.. Des tracteurs et la manif de la place d’Italie se dirigent vers les Champs. Lignes de métro 1 et 6 sont fermées. Rue de la Boétie libre.
15 h : Ne descendez pas de vos véhicules si ils veulent vous les tracter avec les dépanneuses, ils n’ont pas le droit (mais ils le prenne), filmez et prenez note de la plaque et de la société. Bloquez les dépanneuses, pensez aux pneus. La BRAV en action aux Champs. Avenue Wagram fermée par les bleus.
15 h 30 : Le convoi du Var arrive et se dirige vers les Champs. La manif partie de la Porte d’Italie est énorme – ENORME. Av. Victor Hugo et Kleber sont free pour rejoindre la place de l’étoile. Av. Iéna et Machaon bloquées. Les black blocs sont de la partie dans la manif. Des renforts policiers ont été vus Av de la Gde Armée (et c’est pas une blague). Av. Foch bloquée. Des poids lourds arrivent, sont à 6 mn de Paris.
Pour ceux qui arrivent de la A4 > sortie Joinville puis Vincennes, voie libre.
16 h : Camions et tracteurs arrivent en renfort. Le convoi 1 se dirige vers les Champs, sont à 1/4 d’heure.
Les MIERDAS toujours au travail de sape, REM, spécialiste des mouvements sociaux et commentateurs : C’est une attaque à la démocratie et la république.. MDR.
16 h 15 : Camions et tracteurs à 15 mn des Champs, bloqués par une simulation d’accident (sur le Périf). 2 manifs géantes en cours à Paris : Bercy et 6ème. Accès nord des Champs bloqués.
17 h : Convoi poids lourds bloqués sur A4 à la Porte de Bercy réduit sur 2 voies. Le Fouquet a été complétement gazé. En bas des Champs il y a de la place pour se garer, Av. Victor Hugo libre pour se diriger vers la place de l’Etoile. Voie libre à la Concorde, Bd Kleber.
17 h 15 : La BAC est à la Porte des Lilas. Demande de renfort pour les camionneurs à la porte de Bercy, barrage. Jérôme Rodriguez interpelé. Barrage à la Porte d’Orléans.
18 h 35 : Frictions sur les Champs. Tous sont appelés aux Champs avec et sans véhicules. Pas mal reprennent des forces avant de réattaquer.

La plus belle avenue du Monde aujourd’hui à 15 h 30. Tous gazés,
même Le Fouquet. Bonjour l’accueil !

Photo Laurent

Gentil comité d’accueil sur les Champs Elysées, c’est comme ça qu’on reçoit les Français. Y en a partout.

Photo : Laurent

Notre ami Laurent a décidé de s’intégrer par conviction au Convoi de la Liberté.
Laurent nous permettra en direct de nous informer de l’évolution du convoi. Une façon de contrarier les fakes news des médias mainstream.
Départ vendredi très tôt .. depuis Gourdon (46)

Avant Paris soyez discret ne montrez rien de visible sur vos parebrises pour éviter de vous faire sortir de l’autoroute comme la police tente de le faire en ce moment sur des petits groupes qui arrivent déjà.
En cas d’arrestation arbitraire : gardez le silence et demandez la présence d’un avocat, si vous n’en avez pas, demandez un avocat commis d’office, c’est votre droit de dénoncer une arrestation abusive.

Samedi 12 février : Paris – 9 h

Vendredi 11 février : Arrivée à Limoges – Convoi du Lot et sud-ouest

Partage est le maître mot et ça fait du monde. Super ambiance. Un bon déj. avant de repartir.
A vue d’œil plus de 1000 véhicules. Reprise du voyage direction Issoudun.

18 km de véhicules annoncé sur le convoi en provenance de Bretagne. Hyep !
Le Portugal et l’Espagne se joignent à nous pour rejoindre Paris, puis Bruxelles. Hyep !

Halte à Issoudun – 12 h 30

Evaluation de 1500 véhicules, covoiturage à 3 et 4 personnes. Des haies de citoyens acclament le convoi.

Le convoi prends de l’ampleur.
On reprends des forces, repas improvisé mais fort bien fourni.

Issoudun -15 h – les flics ont nassé la moitié du convoi

Même opération de nassage des bleus hier soir à Orléans, blocage et contrôles du convoi. Laurent a pu passer en laissant les grands axes routiers.


Les conseils juridiques de Juan Branco

Quelques conseils à partager sur les groupes liés au convoi de la liberté sur le parcours, et notamment si vous êtes peu nombreux au départ, évitez tout ce qui pourrait être considéré comme un délit d’entrave à la circulation (2 ans de prison). Soyez discret jusqu’au point d’arrivée de la manifestation en tant que telle. Les premiers convois arrivés aujourd’hui à Paris ont fait l’objet de contrôles abusifs, relevés d’identité, de plaque d’immatriculation, etc, parce qu’ils étaient très facilement identifiables, pas suffisamment nombreux, et prenaient les grands axes. Tout signe trop visible, accompagné d’un ralentissement volontaire de la circulation (par exemple en dessous des limites légales en autoroute) sera utilisé comme prétexte à des contrôles abusifs, voire à la saisine de votre véhicule et à des placements en garde à vue abusifs afin de vous empêcher de manifester. N’oubliez pas: vous avez le droit de manifester, y compris lorsque la manifestation n’est pas déclarée, tant que cette manifestation n’a pas été interdite. Rappelez le aux forces de l’ordre qui chercheraient à vous empêcher abusivement de vous rendre à tel ou tel point. Il est important que vous ne vous laissiez pas intimider. Il est recommandé aux personnes assumant de jouer un rôle dans l’organisation des trajets de se déclarer comme organisateurs des manifestations en transmettant une déclaration en préfecture ou en mairie, et de se mettre en contact avec les autorités afin de s’assurer qu’aucun incident n’interviendra qui puisse leur être imputé. Cela le rendra responsable de cette partie des trajets, mais évitera en retour le risque de poursuites au titre d’organisation non-déclarée. Faites bien attention à vous, ce gouvernement a montré de quoi il était capable pendant les gilets jaunes. Si jamais vous avez une difficulté, les conseils en garde à vue sont toujours les mêmes: ne pas faire de déclarations avant d’avoir consulté un avocat et exercer votre droit au silence, demander un avocat quelles que soient les pressions que les forces de l’ordre exerceraient sur vous, demander un médecin, et surtout, prendre votre mal en patience. Plusieurs milliers de GAV arbitraires sont intervenues lors des gilets jaunes, afin de les intimider. De nombreux avocats militants issus des réseaux GJ peuvent vous accompagner. Il suffit de donner leur nom, le policier sera dans l’obligation de le contacter et d’attendre deux heures avant qu’il se déplace. A défaut, demandez un avocat commis d’office. Vous êtes la fierté de ce pays. A très vite, à Paris.- Juan Branco -“

Liste d’avocats plaidant pour les Gilets jaunes

Juan Branco 01 45 44 15 23 (Pais) – Sophia Albert Salmeron 06 33 68 73 44 (Vaucluse)-Delattre-Arena Estelle (Bethune) 03 21 77 02 11-Prevost Karine (La Rochelle) 05 46 87 59 02-Lucie Tellier (Bethune) 03 21 54 34 14-Cecilia Calvez (Paris) 06.43.53.74.32-Aubéri Salecroix (Aix en provence) 06.81.08.18.94-Valérie Lebon Kergaravat (Le Havre) 06 48 01 30 73-Jerome Lavalois (Saint Quentin) 03.23.07.05.03-Cindy FRIGERIO (Aix en provence) 06 17 08 10 89-Tobailem Cendrine (Perpignan) 06 09 31 19 25-Julie MULATERI (Aix en provence) 06 26 89 40 09-Marc Olivier Chort (Dax) 06 51 63 21 48-Marie Julie Kaloustian (Nimes) 06 16 31 74 31-Marc Breard (Aix en provence) 06 99 09 50 00-Thomas Vartanian ( Marseille) 06 27 75 16 21-Schoner (Bethune) 06 43 38 46 32-Marc WAHED (Marseille ) 04 91 98 96 58-Cécile BERNHARD (Marseille) 04 91 52 30 25-Virginie Girault ( Orléans ) 07 82 93 11 14-Elizabeth HERTRICH ( Colmar ) 06 78 96 14 25-Julia Massardier (Rouen) 06 33 09 38 52-Loeiz Lemoine (Rueil malmaison ) 01 47 08 30 30-Lizzie SACCHERO (Toulon) 06 03 31 38 72-Lisa Lenglet ( Rouen ) 06 61 83 24 00-Camir Kerifa (Valenciennes) 07.81.81.27.43-Julie Dévé-Julia (Rouen ) 06 73 28 56 51-Marion Chailleux Menage (Pontoise) 06 11 86 63 55-Isa-lise Soulignac (Lille) 03 28 45 94 94-Jamel Mallem (Roanne ) 07 81 28 92 83-Corentin DELOBEL (Nice ) 06 17 79 05 22-Cyril de GUARDIA (Perpignan) 06.67.38.06.72-Loredana PUISOR (Roubaix) 06 98 40 71 07-Laurent Roberval (Lille) 0328459492-Najet MALLEM (Bourgoin jallieu) 0659101047-Laurent BINET Pontoise 01 85 15 32 27-Alex Vardin (Saint denis, Reunion) 0692888670-Nadia lebeche (Rouen) 0232833626-Bénédicte Bertrand (Saintes) 0546933939-Céline Dépré (Martigues/étang de berre) 07.78.78.68.90-Cédric BLIN (Valenciennes) 03.27.47.46.72-Vanessa Landais (Versailles) 0173950341-Sylvie FERVAL ( Narbonne) 0645275766-Mathilde Sanson ( Rouen ) 06.62.80.40.95-Laëtitia ANDRÉ (Val d’Oise) 06.95.93.45.57-David Tobelem (Grasse) 0603975729-Denis Lelièvre (Val d’Oise) 06 10 28 46 70-Audrey GUERIN (Orléans) 0670442818-Anne-Laure CHAZAN (Toulouse) 0651044226-Phillipe Gonzalez (Paris) 01 40 50 11 78-Caroline Garcia Ladrey (Toulon) 06.20.81.05.41-Stéphane Schoner ( Bethune) 0643384632-Anastasia Binoche (Pontoise) 0658133301-Sabine Brunière (Compiègne) 0616434920 ou 0344400809

L’avocat Juan Branco a déposé un référé devant le tribunal administratif contre les décisions du préfet Lallemand concernant le Convoi de la Liberté

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez sa pertinence

Moyenne des notes 4.9 / 5. Vote compteur: 8

Soyez le premier à le noter

Cet article vous a été utile ...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.