Après des mois de mensonges, les médias osent brandir l’argument de la FakeNews. Qu’ils sont désobligeants, comme on dit, seule la vérité blesse !

Accusé de complotisme par plusieurs élus, le film “Hold-Up” de 2 h 40 a déjà suscité de nombreux commentaires outrés dans les rangs de la majorité présidentielle, commercialisé sur la plateforme Vimeo au tarif de 4,90 €, il dénonce une pandémie organisée par les élites. Aujourd’hui 14 novembre, la plateforme Vimeo a supprimé le film de ses listes.

Qui le critique ?

“Ce n’est pas un docu, ce n’est pas du journalisme, c’est une propagande complotiste à budget blockbuster. Honteusement cautionné par quelques politiques en errance”, dénonce la présidente déléguée des députés LREM, Coralie Dubost, sur Twitter.
Selon sa collègue marcheuse Laetitia Avia (autrice de la loi Avia contre les contenus haineux sur internet), le film reprend “fake news sur fake news. Hallucinant. On pourrait en rire si la situation n’était pas aussi grave”.
Le ministre des Comptes Publics, Olivier Dussopt, retweete aussi une série de messages décryptant ce documentaire de délirant. “Attention, fake news complotiste”, met également en garde le député et ancien secrétaire d’Etat chargé du Numérique Mounir Mahjoubi (LREM), qui demande la “démission” de la députée Martine Wonner (groupe Libertés et Territoires), l’une des intervenantes du film.
“On reçoit des multiples messages autour du film Hold-up. Des gens qui sont dans un véritable déni de réalité, dans une mouvance complotiste et qui pensent sérieusement que tout ça (le covid) a été fabriqué”, témoigne auprès de l’AFP le président du groupe Agir ensemble, Olivier Becht, allié de la majorité.

L’ancien ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy a répondu dans Hold-Up, ce vendredi 14 novembre il prends ses distances en demandant aux auteurs du film de retirer son interview. Un homme aux courtes épaules et à double sens.

Hold-Up fait le buzz

Des extraits du long-métrage ont été partagés des milliers de fois sur les réseaux sociaux, notamment sur des groupes Facebook de Gilets jaunes ou de soutien à Didier Raoult. Le film Hold-up figurait en “Tendances France” sur Twitter ce jeudi 12 novembre 2020. L’actrice Sophie Marceau a de son côté fait polémique sur les réseaux en postant l’affiche du film sur son compte Instagram, merci Sophie.

Actuellement il devient difficile de trouver le film Hold-Up, les GAFAM se sont chargés de le discréditer par des suppressions massives des liens qui conduisent à lui. D’ailleurs, faîtes attention, si vous le promouvez vous passez sous le coup de la loi Avia et risquez une suspension provisoire de votre compte Facebook, puis le blocage si vous récidivez. Du coup les RG (renseignements généreux) se documenteront sur vous.

Le système macron est bien sensible aux scandales dont raffolent les médias et affiche par là même sa fragilité. L’histoire Hold-Up n’est pas finie, trop de Citoyens l’on vu, certainement et surtout si vous n’avez pas visité notre site cela vous a permis par ce film d’y voir plus clair dans les pratiques chaotiques des élites.

La liberté d’expression n’existe plus, les médias mentent sans discontinuer, répétant les bafouilles incompréhensibles et contradictoires des gouvernants. D’une part ce ne sont plus des journalistes libres d’expression, muselés par les riches propriétaires des médias, mais en plus ils dénigrent ce qu’attendent les Citoyens : une explication plausible face aux déclarations de guerre présidentielles. Hold-Up ouvre une voie qui ne plait pas à l’oligarchie, celle d’une autre vérité possible, qui par ailleurs s’imbrique parfaitement aux faits vécus depuis la prise de pouvoir fort discutable de Macron.

Les libertés s’amenuisent encore plus, pour info

La quadrature du net appelle à défendre notre droit de manifester, à nous opposer à la censure et à la surveillance généralisée de nos rues, comme ils l’ont fait auprès de nos députés et du Conseil d’état. Ils visent la proposition de loi qui sera examinée à partir du mardi 17 novembre sur la sécurité globale par l’ensemble des députés. Des sujets portant sur la reconnaissance faciale généralisée que nous considérons comme une atteinte disproportionnée au droit à la vie privée, les mesures répressives à l’encontre des Citoyens qui appliquent leur liberté fondamentale de manifester, enfin, d’empêcher la captation d’images de policiers et de gendarmes (pas de preuve, pas de coupable, pas de justice pour les défigurés).
A lire sur www.laquadrature.net/securiteglobale/

Les plans diaboliques de domination des peuples par les monarques n’est pas nouvelle, elle a seulement changé de stratégie, elle s’est actualisée, d’où le nom de code “Great Reset” lors du Forum économique mondial ((le WEF, en anglais, forum plus connu sous le nom de Davos). La grande réinitialisation est donc en marche.
Le FEM dresse la liste des participants (près de 3 000) : Les participants au Davos 2020 depuis le site du FEM
Impressionnant, les gouvernants, les élites, les trusts, les scientifiques, etc..

A lire l’excellent article de Guy Boulianne : Le Forum économique mondial avoue son projet criminel de ruiner la population mondiale par l’intermédiaire de la grande réinitialisation.

Un aperçu de ce qu’est Great Reset sur notre précédent article :

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez sa pertinence

Moyenne des notes 4 / 5. Vote compteur: 4

Soyez le premier à le noter

Cet article vous a été utile ...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page