Muriel Pénicaud, Ministre du travail, enfreint le code du travail. Mise en examen.
Et oui notre ministre du travail Madame Pénicaud Muriel se montre actuellement assez surprise de se faire prendre la main dans le sac…

Ancienne directrice générale adjointe de Dassault Systèmes et DRH de Danone, elle a par la suite été directrice générale de Business France de 2015 à 2017. Muriel Pénicaud a été nommée ministre du Travail le 17 mai 2017. 

Enquête préliminaire pour la Ministre

Depuis plusieurs semaines, la justice française se penche sur l’affaire dite “Business France”, qui pourrait bientôt être nommée “L’affaire Muriel Pénicaud”. La ministre du Travail est visée depuis juin dernier par une enquête préliminaire du parquet de Paris.

En cause, une soirée à Las Vegas

En cause, une soirée organisée en compagnie entre autre d’Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie, à Las Vegas, le 6 janvier 2016. La justice soupçonne des problèmes de dysfonctionnement de cette opération, confiée à une société sans appel d’offre, comme l’impose la loi par Business France, organisme dépendant de Bercy.

Mise en examen

Dans le cadre de cette affaire, Le Canard Enchaîné révèle en ce début du mois d’août que la plus proche collaboratrice de Muriel Pénicaud, à l’époque ex-directrice adjointe de Business France sera début septembre, convoquée par les magistrats chargés du dossier en vue de sa mise examen. Les enquêteurs ont eu comme sources plusieurs courriels échangés durant 2015 entre les dirigeants de Business France et l’équipe d’Emmanuel Macron.

Des courriels comme preuve

En effet, Madame la Ministre a déclaré n’avoir rien à se reprocher concernant cette accusation. Pourtant, le journal du dimanche a fait paraître un courriel signé de la directrice de la communication de Business France et qui accompagnait les entreprises françaises à l’international et les entreprises étrangères pour un investissement en France et qui remettrait en cause la parole de cette dernière.

Patrimoine (déclaration publiée en décembre 2017)

Le patrimoine brut de Muriel Pénicaud est de 7,5 millions d’euros, selon sa déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) publiée en décembre 2017. Dans le détail, Muriel Pénicaud détenait 1,6 million d’euros de biens immobiliers dont une maison de 213m2 dans les Hauts-de-Seine. Elle possède également 3,8 millions d’euros placés sur des assurances-vie et 1,8 millions d’euros dans des comptes en banque et des produits d’épargne. Hors dette, son patrimoine net ne s’élève qu’à 7,5 millions d’euros.

  Patrimoine détenu
1 – Immeubles bâtis et non bâtis 1 640 000 €
2 – Parts de Sociétés civiles immobilières 0 €
3 – Autres valeurs mobilières non cotées 1 €
4 – Les instruments financiers 183 119 €
5 – Les assurances-vie 3 852 427 €
6 – Les comptes bancaires courants et les produits d’épargne 1 864 712 €
7 – Biens mobiliers divers 0 €
8 – Véhicules à moteur 0 €
9 – Fonds de commerce 0 €
10 – Autres biens 0 €
11 – Biens détenus à l’étranger 0 €
PATRIMOINE BRUT TOTAL 7 540 259 €

Et maintenant ?

Et voilà, encore une qui nous dispense de ses conseils, nous donne la leçon, et se croit au dessus des lois.
Et que va-t-il se passer ?
Comme d’habitude “Rien à se reprocher”, à la Rugy, classé sans suite, mais on ne pleurera pas si elle s’en va !

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez sa pertinence

Moyenne des notes 0 / 5. Vote compteur: 0

Soyez le premier à le noter

Cet article vous a été utile ...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Sommaire
Fraudes au code du travail par sa ministre en titre
Nom de l'article
Fraudes au code du travail par sa ministre en titre
Description
Enquête préliminaire pour une soirée à Las Vegas avec l'ancien Ministre de l'économie, Emmanuel Macron.
Auteur
Publication
Force citoyenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page