Des Femens ont dénoncé

Vendredi 14 février, jour de la Saint-Valentin, des Femens ont alerté sur les violences faites aux femmes et sur les féminicides conjugaux.

Enchaînées symboliquement

Le Pont des Arts est bien connu pour être le lieu des amoureux qui y accrochaient un cadenas. Pour les Femens, le cadenas est aussi un symbole d’emprisonnement, de persécutions, de violence, voire de mort. Elles se sont enchaînées pour affirmer l’autre sens du symbole.

Deux vidéos captées sur les actualités Yahoo

Les meurtres conjugaux sont évalués à 151 en 2019 et 11 en 2020, Source :  “Féminicides par compagnons ou ex”.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez sa pertinence

Moyenne des notes 5 / 5. Vote compteur: 2

Soyez le premier à le noter

Cet article vous a été utile ...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

4 réflexions sur “Des Femens s’enchaînent”

  1. Avatar

    Je suis fan des actions des Femens !
    En lien avec cette action, plasticienne engagée, j’ai réalisé une installation dans un centre d’art sur le violences faites aux femmes. Intitulée « Loi n°2010-769 », elle rend tristement hommage aux 130 femmes décédées en 2018 et 141 en 2019 en France et à toutes les autres décédées dans le monde, victimes de leur partenaire ou ex-partenaire. A découvrir : https://1011-art.blogspot.com/p/loi-n2010-769_2.html
    Et aussi “This is not consent” sur la culture du viol : https://1011-art.blogspot.com/p/thisisnotconsent.html
    Ces séries ont été présentées à des lycéens,. quand l’art contemporain ouvre le débat ?

    1. Avatar

      Bonjour,
      J’adore cette façon de présenter les tourments de cette société en œuvres d’art, j’accroche complet. Ouais les Femens en ont dans le caleçon, elles me fascine.

      Puis-je inscrire tes liens sur le site ?
      L’échange de liens est récompensé par les moteurs de recherche et amène des lecteurs passionnés et investis. La preuve

Répondre à 1011 Art Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page