Lors de précédents articles, nous argumentions comment la dette et l’Union européenne sont un frein à la justice sociale : force-citoyenne.fr/2019/10/social/alors-que-fait-on/ et comment fonctionne la dictature des riches : force-citoyenne.fr/2019/09/social/la-dictature-en-marche/
Nous vous avions promis une solution viable du comment réaliser un nouveau monde.
Voici nos solutions.

Les manifestations

Certes, les manifestations révèlent le mécontentement populaire et arrivent à impressionner le pouvoir, mais les dommages collatéraux sont l’objet d’une longue liste de gilets jaunes défigurés. Si les mouvements se radicalisent nous pourrions être violemment réprimés.
Macron est un violent. Ne pas l’oublier.

Vous allez avoir du mal à accepter la suite, et pourtant..

Le préfet Lallement et le ministre de l’intérieur Castaner organisent toujours mieux les milices de l’état, parfois plus de bleus que de manifestants, des nasses, des gazages, l’intimidation, la violence, de mieux en mieux à chaque fois. Jusqu’au jour où ça basculera, les forces du désordre sont tous armés, la BRAY, la BAC, les tireurs d’élite sur les toits quand ça s’approche trop de l’Elysée, le pouvoir se prépare au pire. Alors soyons sages et réfléchissons un peu.

Une journée de manif ça fatigue, les gaz sont dangereux et provoquent des complications pulmonaires, on ramasse des coups et on se fait injurier par les médias. Résultat : Quatorze mois de privations pour les GJ, 1 mois 1/2 de grève des corporations, et c’est pas fini.

Résistance civile silencieuse

Une autre forme de manifestation doit être envisagée : Ne plus se déplacer, ne plus travailler, rester chez soi. Oui, ça ne se voit pas, en attendant les forces du désordre deviennent des inutiles ne pouvant plus exploiter la violence et la peur, et par là-même le pouvoir perd la puissance des images. Les industries ne fonctionnent plus, l’argent ne rentre plus dans les caisses des riches, le système devient rapidement à bout de souffle. Deux à trois mois suffiraient pour chasser les requins de l’Elysée.

Des grèves et des manifs pour rien

14 mois de gilets jaunes, 65 jours de grève des corporations et nous n’avons pas bougé d’un pouce dans l’amélioration sociale. Au contraire, chaque mois voit des augmentations apparaître, maintenant ils veulent fusiller nos retraites, et toujours accompagné de répression. Vous en avez pas marre.

Le plan est simple

Faites des provisions, aidez vos voisins moins prévoyants et prenez deux mois de vacances chez vous. Arrêtez de payer vos créances, sortez l’argent des banques et remplissez vos placards.

C’est une résistance civile silencieuse, un peuple s’arrête de produire pour remettre d’aplomb la justice sociale et virer politicards et lobbys. Les banques doivent être nationalisées, la fameuse dette est à effacer, remise à zéro pour tout le monde.

Etes-vous prêt à sacrifier un trimestre de paye pour un monde meilleur ?
C’est une grande décision, profitons des bouleversements actuels pour enfoncer le pieux, pour marquer à jamais notre histoire. Nos descendances nous reprocheront de ne pas avoir osé quand c’était l’heure, d’avoir favorisé le monde des ultras-riches sans broncher. L’enjeu est planétaire, nous allons droit à l’extinction des espèces, quelques milliards d’années d’évolution balayées, un paradis devenu poubelle et ces bâtards qui n’en ont jamais assez. Révoltez-vous, mais de la bonne manière.

Correction obligée

Nous sommes en mars 2020 et le monde est confiné pour crise sanitaire grave due au COVID-19.
Bien, nous pouvons constater que nous supportons tous le confinement obligé, je propose donc que nous lui donnions suite, nous sommes rodés et les provisions sont là. A la fin du confinement, restez chez vous, vous connaissez bien le slogan maintenant. Reconnaissez que ce n’était pas impossible, lorsque nous vous l’avons proposé c’était le 28 janvier.
A la fin de la pandémie les Etats comptent sur une reprise immédiate de l’économie.
La pollution et le réchauffement vont reprendre, les grandes productions vont continuer à nous faire consommer et les libertés vont être considérablement réduites à la vue de la dette qui nous attends à la sortie.

Et après ? Comment on décide ?

Vous serez bien reposé(e) pour affronter vos responsabilités, car le nouveau monde devra être écrit et se réaliser. L’équilibre devra être atteint rapidement.
Le pouvoir a pu mettre en place l’impôt sur le net avec prélèvement à la source (mensualisé), disons avec pas mal de réussite. Nous possédons donc des informaticiens capables.
Un référendum populaire sous forme d’un questionnaire ne parait pas être un obstacle, l’abstention (1er Parti de France) aux élections serait-elle aussi importante ? Un questionnaire à l’heure du net présente une sérieuse solution aux décisions que devra prendre la France souveraine, décisions par et pour le Peuple. Adieu les urnes !

Questions sans réponses

Prenons le cas de nos militaires. Quoi de plus énigmatique que l’armée où le secret d’état est souvent évoqué. Qui n’a pas réfléchi aux questions qui vont suivre.
Pourquoi sommes-nous au Mali ? Voulez-vous vos soldats au Mali lorsque le Peuple Malien demande sa liberté et revendique le départ des Français.
Pourquoi prêtons-nous allégeance militairement aux Etats-Unis ?
Pourquoi fabriquons-nous des missiles subsoniques et des sous-marins nucléaires militaires ?
Pourquoi l’armée recrute-t-elle 15 000 citoyens alors que nous ne sommes pas en guerre ?
Autant de points d’interrogation restés sans réponse. Le référendum mensualisé permettrait de remettre les choses à leur place.

Le RIC

Nombreux sont ceux qui sollicite le Référendum d’initiative Citoyenne (RIC), car c’est cela la démocratie. L’important est la décision horizontale, celle de tous les citoyens, libres de penser et libres de cocher ce qui leur semble juste. Et pas de dépouillement qui permettrait de tricher, les résultats sont en temps réel. Qui ne pourrait pas cocher ses réponses à une dizaine de questions par mois ? Un vote mensualisé où les citoyens en leur âme et conscience voteraient les décisions du Pays. Qui ne participerait pas ?
Cela vous parait-il compliqué de répondre à un mail par mois ?
Plusieurs sites argumentent sur l’article 3 de notre constitution pour y insérer le RIC : https://operationarticle3.fr/https://www.article3.fr/
Notre rédaction promet de synthétiser les grands traits du RIC dans un prochain article.

Solutions simplissimes

Ne vous avons proposé un certain nombre de solutions ! Simples et non-violentes.
La grève chez soi pour enrayer les manœuvres du système financier et politique (police inutile en ce cas).
Le RIC.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez sa pertinence

Moyenne des notes 5 / 5. Vote compteur: 2

Soyez le premier à le noter

Cet article vous a été utile ...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

2 réflexions sur “Un nouveau monde, oui, mais comment ?”

  1. Nicolas

    Il est grand temps de revenir à la liberté de penser et d’agir, nous avons assez de conscience pour comprendre que notre travail ne sert qu’a enrichir les ultras riches afin d ‘exploiter les hommes et les richesses de la terre, notre mère nourissiere. Revenons aux bases et boycottons ce qui est produit par les multinationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page