Lors des manifs du samedi 5 décembre 2020, les mierdas ont rabâché que la police était là pour protéger les manifestants.
Alors, franco, je vous demande de qui ou de quoi nous protègent-ils ?
Sommes-nous agressés, attaqués, dissuadés, ou encore menacés, nous les manifestants, par un quelconque agent extérieur ?
Je crains que cet argument soit défaillant, bien qu’il apparaisse dans les dires des nombreux techniciens du pouvoir interrogés sur les chaînes TV.
C’est tellement inhabituel d’insister ainsi sur la protection indispensable des forces du désordre.
Je vous demande : La police est-elle indispensable aux manifs ? Questionnez-vous, qui utilise la violence envers les manifestants ?
Rassurez moi !

Selon les dires de l’avocat Alimi, défenseur des droits de l’homme, et séquence vidéo à l’appui, les miliciens macroniens auraient délibérément gazé la manifestation, complétement pacifique, et dépourvue de black blocs, ainsi nomment-ils les valeureux guerriers insaisissables vêtus de noir.

Le mot “insaisissables” est-il bien adapté ?

Mais qui sont-ils ? Je cite les black blocs. Des factions extrémistes de gauche et droite, des activistes, des anarchistes, ou encore, catégorisés par BFMerde : des hooligans politiques, fallait l’oser .. ?
N’oublions pas les nombreuses vidéos durant ces deux années qui ont démontré la présence de policiers fauteurs de troubles et fauteurs de violence sur leur propres collègues, enfilant le brassard Police une fois leurs méfaits accomplis. Ou rappelons-nous de mai 1968, les actions subversives d’Ordre Nouveau, miliciens payés par l’Etat, chargés de déclencher les émeutes et de détruire les vitrines au passage des manifs.
Mais là n’est pas la question.
Le ministre de l’intérieur Darma-Nain ou le préfet L’allemand n’auraient-ils pas la capacité de nasser ces terribles black blocs ? Un délégué CRS annonce sur les ondes que les ordres sont strictes : Laisser dégénérer ! Ce qui revient à dire que le pouvoir pourrit sciemment les manifs. Mais les arguments des médias sont à l’oeuvre pour servir la côte de popularité du minus-macron et gonflent les sondages : Regardez cette violence ! Heureusement que les forces du pouvoir vous protègent. Trop con, mais bon, beaucoup y croient !
Mais je vous rassure, les organismes de sondage appartiennent tous aux ultra riches, comme les médias d’ailleurs.

Bien sur, ces actes ne bénéficient pas aux raisons premières de ces manifestations dans 90 villes de France, revendiquant le retrait de l’article 24, loi liberticide de A à Z, mais aussi l’union de revendications bien connues, celles des Gilets jaunes, et oui, toujours là.

500 black blocs sont présents

Ils ont bien vite compté, 400 ou 500 violents extrémistes infiltrés, inscrit comme titre de toutes les actus TV ce samedi. Mais seulement 5 000 manifestants dans Paris selon le ministère. Se rendent-ils compte de ce qu’ils disent ? A Paris un sur dix manifestants serait un black bloc. Y croyez-vous ?

Mais plus encore…

Si je compte bien, 5 000 manifestants + 500 Black Blocs = 5 500 personnes présentes à la manif de Paris, toujours selon le ministère de l’intérieur. La veille le préfet annonçait 6 000 policiers réquisitionnés pour cette manif des libertés sur Paris. En effet, cela s’est noté particulièrement sur la Place de la République, sur les images de nuit, en direct, nous avons pu constater énormément de policiers, beaucoup plus de policiers que de manifestants, normal ils ont tous convergé vers la célèbre place. Et pas suffisant, dispersion aux canons à eau, ne parlons pas des derniers courageux insoumis copieusement gazés aux lacrymos.

Les médias adorent …

Quelques dégâts matériels ciblés : banque, agence, voitures luxueuses, symboles du pouvoir… D’ailleurs on ne voyait que la banque, vidée de ses dossiers en cours et brûlés dehors.
Mais l’état a misé sur la stupidité du Peuple en pensant lui faire avaler ses salades, cachant les matraquages, le gazage incessant et surtout l’usage intensif de grenades de désencerclement. Quelle honte, le Peuple est-il stupide selon vous ?
Si vous ne pouvez pas répondre : Eteignez votre TV car elle vous lobotomise et consultez votre psy.
150 000 policiers et gendarmes en France incapables d’arrêter 400 black Blocs cernés de CRS parfaitement armés et entraînés ? Y croyez-vous ?
Il serait temps de réfléchir à ce que vos journaux racontent : Mensonges et slogans politisés.

Manifs pour les libertés

Le principal objectif des manifestations était d’exiger le retrait total de la loi « sécurité globale ». Nous sommes maintenant des centaines de milliers dans le Pays à manifester notre hostilité à toutes ces mesures liberticides qui fragilisent de plus en plus notre démocratie.
Cette loi est dangereuse et confirme la dérive autoritaire du gouvernement, tous ses articles sont des négations des libertés démocratiques.

Toute la loi sécurité globale est à jeter

Il n’y a pas que l’article 24 du projet de loi de « sécurité globale », qui pose problème: tous les articles de ce projet sont des atteintes aux libertés démocratiques, y compris celui permettant la création d’une police municipale à Paris. Les articles 21 (caméras piéton) et 22 (surveillance drones) sont eux aussi attentatoires aux libertés … sans compter les articles 1 à 5 portant sur les polices municipales et les services de sécurité privée, qui dénaturent les missions de service public et tendent vers une privatisation des services de sécurité, heurtant de front l’article 12 de la Déclaration des Droits de l’Homme.

Prédiction : La troisième vague covid

Le 15 décembre, le confinement se poursuit. Attendez-vous à des restrictions en janvier, leur intention est de couler les commerces nommés non essentiels, les hypermarchés sont tellement mieux. Il est plus simple de s’arranger avec monsieur Leclerc qu’avec la première entreprise Française : les artisans et commerçants.
Alors le 20 janvier 2021, point de reprise si ce n’est celle du covid, à Noël vous avez été inconscients, vous diront-ils.
Et oui, vous n’avez pas cru à la possibilité des dérives familiales. Pourtant, on vous avait recommandé : Papy au placard, Mamy à la cuisine et les autres au salon. Un virus si virulent, vous vous en doutez : 0,05 % de mortalité, toutes grippes confondues !
Alors qu’il s’agira simplement d’une reprise épidémique cyclique, la grippe sévissant depuis des centaines voir des milliers d’années, elle qui, rappelez-vous, décima les peuplades isolées en phase d’être converties par des moines “cas contact”.
Les mierdas et leurs toubibs corrompus prédisent une troisième vague en janvier, on ne connaît pas le virus, il a muté avec 3 variantes décelées, mais ils savent déjà que leur pote Covid est de retour dans un mois.
Et puis AGIR, les copains de la REM, qui condamnent les manifs et prêchent qu’elles deviennent illégales pour violences accrues.
Peuple de France – AU SECOURS !
Mais crise sanitaire oblige, les gouvernants ne voudront pas d’autres exploits du type Black Blocs, ainsi on étouffe les revendications citoyennes et on repart pour des auto-autorisations de sortie.


Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez sa pertinence

Moyenne des notes 5 / 5. Vote compteur: 3

Soyez le premier à le noter

Cet article vous a été utile ...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page