La propagande gouvernementale récompensée

Le noël de ses amis : 483 millions à partager
1 demi milliard pour mes amis

Les médias officiels vous enfument… et Macron veut vous faire payer l’addition ! Dites NON au plan Macron avant qu’il ne soit voté :
Imaginez qu’un milliardaire recrute un journaliste complaisant pour propager son idéologie… …et qu’on vous oblige, vous, citoyen ordinaire, à payer le salaire de ce journaliste, à la place du milliardaire ! Comment réagiriez-vous ? Eh bien c’est exactement ce que vient de décider Emmanuel Macron. Au moment où les petits restaurateurs mettent la clé sous la porte… …au moment où des centaines de milliers de salariés et d’indépendants n’ont plus de revenus… …Emmanuel Macron a annoncé un plan de 483 millions d’euros supplémentaires à des journaux tenus majoritairement par des milliardaires ! Pourtant, la presse n’a pas été frappée de plein fouet par le coronavirus. Au contraire : avec le confinement, la volonté de s’informer n’a jamais été si grande en France. Les sites d’informations ont reçu 50% de visites en plus, la plupart des kiosques sont restés ouverts et la poste a continué de fonctionner. Mais c’est bien à la presse qu’Emmanuel Macron va verser un demi-milliard d’euros de plus d’argent public ! Cette somme énorme sera prélevée dans votre porte-monnaie, sur vos impôts. Pire, elle vient s’ajouter aux 840 millions annuels que l’État donne déjà à la presse. Et je ne compte pas les 6 milliards d’euros qui vont directement de votre poche vers les médias publics. C’est de l’argent qui sert par exemple à payer le salaire de Patrick Cohen, présentateur de France 5, payé plus de 20 000 euros par mois pour défendre le pouvoir macroniste et cracher son venin contre des personnalités indépendantes comme le Pr Didier Raoult. Si vous et moi ne réagissons pas maintenant, le plan Macron va puiser dans notre épargne pour donner de l’argent indu à ce genre de « journalistes ».

Un petit cadeau aux 7 milliardaires

C’est d’autant plus scandaleux que les milliardaires, eux, ne vont rien payer du tout :
Robin des Bois à l’envers : on prend aux pauvres pour donner aux riches ! Le journal Médiapart a fait le calcul, la situation est invraisemblable. Les 4 journaux dominants sont tenus par 4 milliardaires Bernard Arnaud (Le Parisien), Patrick Drahi (Libération), Serge Dassault (Le Figaro) et Xavier Niel (Le Monde)… et ces journaux se partagent un tiers des aides directes publiques à la presse !!! Si vous en doutez, regardez comme les médias officiels sont dans les mains de 7 milliardaires :

Macron offre 1/2 milliard d’euros aux milliardaires propriétaires de médias.

Prenez le cas de Bernard Arnault, qui possède Le Parisien, Les Échos et Challenges. Bernard Arnault est le 4° homme le plus riche du monde. Eh bien il reçoit quand même 15 % de toutes les aides publiques directes à la presse, prélevées sur vos impôts ! Et il n’y a pas que les milliardaires qui possèdent des journaux : il y a aussi les banques, comme le Crédit Mutuel, qui possède la plupart des quotidiens régionaux de l’Est de la France ! Au total, selon Médiapart, les journaux des milliardaires et des banques se partagent la moitié des aides publiques directes ! « Ce chiffre résume toute la situation de la presse française, prise dans les filets d’un capitalisme opaque qui vit en consanguinité avec l’État : sept milliardaires et une banque empochent à eux seuls 49 % des aides publiques [1] ». Nous ne pouvons pas laisser faire cela. C’est pour ça que je vous demande solennellement de signer la grande pétition et de la partager à tous vos contacts :
Non, je n’accepte pas de renflouer ces grands médias de milliardaires

Main dans la main, tous des vendus

Le plan Macron est d’autant plus scandaleux que ces grands médias dominants touchent AUSSI de l’argent de Facebook, Google et d’autres milliardaires comme Bill Gates !
Bill Gates, Facebook et Google donnent des millions aux journaux officiels – mais Macron veut vous obliger à donner aussi ! En 2019, la Fondation de Bill Gates a donné 2 millions d’euros au journal Le Monde. Ce n’est pas de la générosité gratuite : l’objectif est manifestement d’acheter la rédaction pour éviter les critiques contre Bill Gates et répandre son idéologie. Et ce n’est pas tout : avec Bill Gates, il y a aussi Google et Facebook. Selon une enquête de Mediapart appelée « Comment Facebook achète la presse française », le journaliste d’investigation conclut : « On parle de millions d’euros distribués aux médias hexagonaux par Facebook[2]» Mais pourquoi Facebook, une multinationale américaine, donne-t-elle de l’argent aux médias français ? Réponse officielle : pour faire la « chasse aux fausses nouvelles ». Le problème, c’est que pour Facebook, les « fausses nouvelles » sont celles qui dérangent le système, même si elles sont vraies ! Mark Zuckerberg, le patron de Facebook l’a déclaré publiquement : Facebook censurera tout message qui prétend que l’hydroxychloroquine du Pr. Raoult est efficace contre la Covid !!! Un journaliste de Libération a reconnu l’énormité de la situation, sur France Inter : « Nous, on travaille pour Facebook, comme un certain nombre de médias en France travaillent pour Facebook.On est rémunéré pour faire le ménage dans les contenus qui circulent[3]». Oui, ils font le ménage contre toutes les vérités qui déplaisent au système !   Et le géant Google a fait exactement la même chose, avec son fonds de 60 millions d’euros pour la presse. Là encore cet argent va majoritairement aux journaux tenus par des hommes d’affaires ou milliardaires, comme Matthieu Pigasse pour les Inrocks et L’Obs (179 000 euros), Arnaud Lagardère pour Paris-Match (130 000 euros) ou encore Patrick Drahi pour L’Express (237 000 euros), Libération et BFM-TV. Vous croyez que Google fait cela par générosité ? Pas du tout, c’est pour défendre son idéologie ! Tout récemment, la patronne de Youtube (filiale de Google) a déclaré qu’elle supprimerait de la plateforme toutes les vidéos qui prétendent que la vitamine C a une efficacité contre la Covid-19. Vous vous rendez compte de cette censure ? Alors qu’il est prouvé scientifiquement que la vitamine C est utile pour renforcer nos défenses immunitaires contre n’importe quel virus ! Clairement, Bill Gates, Facebook et Google financent les journaux pour censurer les traitements qui dérangent les projets de Big Pharma ! Tous ces milliardaires et multinationales forment un petit monde, aux mêmes idées, avec une influence gigantesque sur le pouvoir politique et l’information médiatique ! Et c’est pour eux qu’on veut nous faire mettre la main à la poche ? ` Dites-le, haut et fort, en signant vite notre pétition : Non, je n’accepte pas de renflouer ces grands médias de milliardaires

Une catastrophe pour les médias indépendants

Le plan Macron est d’autant plus catastrophique qu’il va tuer les journalistes et médias indépendants :
Macron a le culot de parler de pluralisme ?! Il est clair que les milliards de subventions publiques et privées contribuent à tuer les petits médias indépendants : Ceux qui ne reçoivent pas la moindre subvention de l’Etat ; Et ceux qui ne touchent pas un centime de Facebook, Google ou Bill Gates ! Alors que ce sont eux, les médias indépendants, qui sont ESSENTIELS à l’information libre, réelle, et pluraliste ! Mais Emmanuel Macron a le culot de dire que son plan a pour but de favoriser le « pluralisme », donc la diversité d’opinion ! Alors que tous ces médias tiennent le même discours, à peu de choses près ! Voici ce qu’ils ont écrit en 2017…

Dites NON

Et bien sûr, Emmanuel Macron voudrait que ces médias recommencent en 2022 ! La vérité, c’est que le plan Macron a pour but d’acheter les médias, pour qu’ils soient encore plus complaisants avec lui ! MAIS PAS AVEC NOTRE ARGENT ! Dites NON au versement de cet argent public – c’est à dire notre argent – à des médias tenus par des milliardaires, qui défendent leur idéologie. C’est à ces grandes fortunes de renflouer leurs propres journaux, pas aux travailleurs et petits retraités ! Il faut défendre la diversité d’opinions contre la toute-puissance des médias officiels, qui tirent tous dans le même sens ! Signez la pétition, et partagez-là à tous vos contacts ! Il n’y a rien de plus important. Au-delà de nos impôts, c’est la libre circulation des idées et des opinions qui est en jeu !
Signer la Pétition : stop-au-plan-macron.fr/signature

Sources :
[1] Mediapart : les milliardaires de la presse gavés d’aides publiques et privées
[2] Comment Facebook achète la presse français
[3] Libération : Facebook rémunère Le Monde et Libération pour trier les fake news

Texte signé Thierry Champion, Secrétaire national de l’Observatoire International du Pouvoir d’Achat

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez sa pertinence

Moyenne des notes 5 / 5. Vote compteur: 2

Soyez le premier à le noter

Cet article vous a été utile ...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page