Le mensonge est devenu pathologique dans les hautes sphères de l’Elysée.

Grosso-merdo 67 millions d’habitants vivent en France. Les sondages statistiques ne sont pas si loin de la vérité en annonçant que 61 % des Français s’opposent à la politique du gouvernement (ce serait plutôt dans les 75 %, mais bon), nous serions donc 40 millions depuis plus d’un an à dénoncer les méthodes crapuleuses de l’oligarchie.

Encore une arnaque

Mais voilà qu’une autre scandaleuse arnaque apparaît : La réforme des retraites. Depuis deux ans et demi les arnaques s’annoncent par des mensonges. La discussion avec les partenaires sociaux prêchée par le gouvernement n’existe pas. Ils mentent : Pour preuve les APL, les allocations chômage, ou encore la réforme Lagleize qui est passée en catimini.

Vous voulez toujours des réformes ?

Macron a promis : On va réformer vraiment.  Plus de dépenses publiques explosives, pas plus d’impôts paralysants, plus d’interdictions, obligations ou contraintes débilitantes. La France devient une “Start-Up nation”. (C’est l’expression de notre confrère H16 de contrepoints.org).

Les casseurs sont à l’action

Place à l’ultralibéralisme macronien, nous ne sommes plus des Citoyens, nous sommes un produit financier, nous devenons des valeurs boursières manipulées par Black Rock, c’est le scénario écrit dans le projet de loi de la réforme des retraites, légion d’honneur à l’appui. Les échanges avec les syndicats n’ont jamais été pris en compte, pour preuve, même la CFDT sort pour un moment de la négociation. Bien que nous doutons sérieusement des véritables intentions de Laurent Berger, qui braille sur l’âge pivot “Si c’est accepté, c’est dans la poche”. Et nous ne croyons absolument pas qu’une négociation quelle qu’elle soit existe entre les casseurs et les représentants syndicaux. Certes, notre système de retraite actuel est à améliorer suivant la pénibilité de chacun mais pas autrement. Le retrait total de la réforme macron est la seule issue possible.

La réforme de l’impossible

Ils sont incapables d’expliquer car faire comprendre l’impossible est bien difficile, car tout le monde est perdant, même les prêcheurs de la REM et les macronewers, mais ils continuent à réciter leur leçon bien apprise, s’inventent des pertes sur le long terme, et au fil du temps se ramassent des affaires qui les conduisent directement à la démission, 12 ministres démissionnaires sous macron, tous bien sales, ou salis, comme Nicolas Hulot.

Prévu d’avance

Le 11 janvier, Edouard Philippe annonce le retrait provisoire de l’âge pivot et ce dimanche tous les ministres sont sur les macronews pour annoncer la réconciliation avec les syndicats réformistes. Mais voilà, le dirigeant de la CFDT va-t-il convaincre sa base ? Pas sûr, à en croire cette pétition émanant justement de la base :
https://www.mesopinions.com/petition/politique/petition-demission-laurent-berger/78931

Merci à Allan Barte pour lui aussi imager nos conclusions.

Pendant ce temps inexplicable la crise s’accentue

Ce que fait vraiment le gouvernement c’est d’essouffler les braves gens en jouant le calendrier avec l’aide de certains chefs de syndicats. Là-haut, personne n’a l’air affecté que les travailleurs(ses) grévistes ne soient pas payés(es), de même d’avoir déclenché une crise économique grave qui dure depuis plus d’un an et qui s’accentue par les blocages. Cela fait le jeu aux copains à macron, en même temps ce dernier accentue la dette, rien à foutre le mec des malheurs du Peuple. macron est dangereux, il détricote nos acquis sociaux, toujours plus férocement.

Nous l’avions compris bien avant, pour preuve :

Fini les présidents

Nous ne répéterons jamais assez que la seule solution est de renoncer à élire un président et d’appliquer le RIC. La réforme c’est de l’enfumage, ils veulent le rapport de force, montrer qui sont les chefs et s’organisent un peu plus à chaque manifestation.

Prenons les forces productives

Prenons les forces productives du Pays et répartissons équitablement les résultats entre tous. Taxons à 15 % les grands patrons, les trusts et les actionnaires, c’est ce qu’ils ont volé l’année passée. Taxons les robots au même titre que les humains, un robot fait disparaître de 10 à 150 emplois suivant sa spécificité. Ne créons pas une 6ème république, c’est d’avance un modèle obsolète dangereux. Nommons Démos ce nouveau monde, un monde pour le Peuple et la prison pour les ultra-riches et les dirigeants.

Les preuves ne manquent pas

Les ravages qu’ont causé les fabricants de phytosanitaires, pour la plupart des produits issus de la 2ème guerre mondiale et transformé en insecticides et autres.. Ceux-là sont coupables d’être les précurseurs des maladies cancérigènes qui sévissent dans le monde entier. Ces trusts empoisonnent notre biotope, celui du végétal et de l’animal, provoquant la disparition ou la voie vers la disparition de nombreux animaux, les insectes pollinisent les végétaux et alimentent les oiseaux, leur disparition est une menace pour d’autres espèces, l’homme en fait partie.

Les mises à sac à outrance des ressources naturelles, de l’exploitation même de l’homme pour assouvir la puissance d’une poignée de malades mentaux. De déplacer les humains en les convertissant en valeurs boursières. Pourtant le travail des ‘hommes crée leur richesse, ils n’en ont que faire, nous sommes tous des peuples esclaves. Combien de coups d’état ou de guerre ou encore d’assassinats pour voler les richesses d’un pays. Ils sont coupables d’avoir engendré le malheur des gens, d’avoir provoqué les famines, les maladies et les dérèglements climatiques. Les mers sont infestées de leurs saloperies, notre air est irrespirable, les gens ont faim.


Partagez sur vos réseaux


Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez sa pertinence

Moyenne des notes 0 / 5. Vote compteur: 0

Soyez le premier à le noter

Cet article vous a été utile ...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page