Un Collectif d’avocats s’oppose aux déviations de la justice, notamment à l’encontre des Gilets jaunes et mettent des outils d’urgence à votre disposition.

Courriel des Robes noires : RNetGJ@gmail.com
et de leur groupe Facebook : www.facebook.com/groups/979317812455821/

Ce fichier instruit le dossier : Urgence dans tous les domaines

Un Collectif d’avocats conteste les interprétations abusives, subversives, fantaisistes, et arbitraires de la loi et la gravité délétère de son application concrète dans le traitement des mouvements sociaux actuels. Et réclame explications directes de la puissance publique, des mandataires politiques et institutionnels en place. Il dépose plaintes auprès de toutes les instances référentes, intérieures et internationales.

Déclarations du Collectif Robes noires & Gilets jaunes

Séparation des pouvoirs

En vertu que l’État de droit est celui dans lesquels les mandataires politiques, représentants élus en démocratie, sont tenus par le droit édicté par la démocratie elle-même, en se fondant sur la séparation des trois pouvoirs “exécutif, législatif et judiciaire”, et leur limitation mutuelle, ce qui garantit son impartialité dans les normes de droit et une nécessité incontournable dans leur application concrète.

L’exécutif sert ses intérêts

En vertu du principe que le droit se définit tel un instrument privilégié de régulation d’organisation politique et sociale et subordonne le principe de légitimité au respect de la légalité, et au 1er chef du respect absolu des principes constitutionnels caractéristiques d’un régime démocratique, l’exécutif n’est pas libre d’agir à sa guise, de manière partiale et paradoxale, pour servir ses intérêts politiques et protéger sa souveraineté au mépris total des droits et libertés civiles des Citoyens.

Abus caractérisés de l’appareil policier

Toujours en vertu du droit dont nous, avocats, sommes dépositaires, dans les circonstances du contexte social du moment, nous déclarons l’iniquité, et l’abus caractérisé du poids frénétique de l’appareil policier mis en place face au soulèvement social actuel, des arrestations arbitraires sans droits en vue d’un fichage suivant les centaines de témoignages que nous recevons, et affirmons son illégitimité.

Droits fondamentaux bafoués

Et ce, selon le non-respect, voire l’annulation capricieuse des droits fondamentaux, politiques, et des libertés civiles individuelles, dans le but exclusif d’imposer davantage de restrictions aux acteurs de la société civile ; nous contestons ainsi les dispositions oppressives, théoriques et pratiques, qui lui sont affectées de manière brutale et répressive, à des fins d’asphyxie sociale, et leur totale non-conformité aux normes de droit, sous des prétextes fallacieux et nébuleux et totalement interprétatifs des lois à son bénéfice.

Constitution bafouée

Selon le postulat que toutes ses mesures contreviennent gravement, sur un plan collectif et individuel, non seulement à notre Constitution, mais également à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, et tout autant au Traité de Lisbonne, entre autres, et au Bien Commun.

Dictature

Nous refusons également l’argutie juridique avancée de « l’état d’exception » voire « l’état d’insurrection » car l’adopter suggérerait que notre Etat se définirait en guerre contre son propre peuple, menacé par lui, et suspendrait de fait son titre d’État de Droit et de démocratie, au profit d’un système parallèle de « dictature, voire d’une monarchie», contre un régime véritablement républicain.

Membres fondateurs des Robes noires et Gilets jaunes

Nous, Collectifs d’avocats, identifié « Robes Noires et Gilets Jaunes – Officiel », comptons, à ce jour, une centaine d’avocats et 17 000 adhérents, répartis sur deux Groupes, et représenté notamment des membres fondateurs suivants :

David Libeskind, Avocat au Barreau de Paris
Philippe de Veulle, Avocat au Barreau de Paris
Juliette Bissière, Avocat au Barreau de Paris
Alfonso M.Dorado, Avocat au Barreau de Paris, Conseil près de la Cour pénale internationale (CPI)
Christine Claude-Maysonnade, Avocat au Barreau de Tarbes
Guillaume Royer, Avocat au Barreau de Nancy
Olivier Beyer, Avocat au Barreau de Lyon
Anne Gréco, Avocat au barreau de Paris

Peut être utile :

Pour compléter les départements restés sans défense de la part des Robes noires, veuillez contacter les avocats près de chez vous pour qu’ils adhèrent et amplifient cette liste.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez sa pertinence

Moyenne des notes 4.7 / 5. Vote compteur: 3

Soyez le premier à le noter

Cet article vous a été utile ...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Sommaire
Robes noires et Gilets jaunes
Nom de l'article
Robes noires et Gilets jaunes
Description
Un Collectif d’avocats s'oppose aux déviations de la justice, notamment à l'encontre des Gilets jaunes et mettent des outils d'urgence à votre disposition.
Auteur
Publication
Force citoyenne

1 réflexion sur “Robes noires”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page