Soutenez l’éducation. Des emplois vont disparaître, des classes de 30 à 40 élèves, des matières vont être supprimées et des spécialités mélangées. Ceci a déjà été annoncé dans un lycée du Lot, le plus atteint du département. Signez leur pétition. L’éducation de nos enfants est en danger.

Le contenu de la pétition :

Les équipes enseignantes de la Cité scolaire Léo Ferré sont particulièrement inquiètes concernant l’avenir de celle-ci. Le rectorat a en effet baissé fortement la dotation horaire allouée à nos établissements.  

Tout d’abord le lycée général est directement impacté par ces mesures.  Nous craignons une suppression de vingt heures et donc de deux postes, un de Lettres et un autre de Philosophie.  Cette mesure restrictive impacte également le bon déroulement des enseignements de spécialité puisque le rectorat n’en financera que six sur les sept que nous proposons actuellement. À la longue, les lycéens de Gourdon n’auront plus la possibilité de choisir leurs enseignements et se verront imposer des disciplines qui ne leur conviendront peut-être pas. Les options se trouvent aussi être en danger : latin, eps, cinéma, les maths complémentaires et expertes.

De plus au lycée professionnel, nous notons une suppression de 38 heures. Plusieurs postes d’enseignants seraient ainsi en danger. Pourtant les effectifs n’ont pas diminué. Il est envisagé de regrouper en un enseignement général (Lettres/Histoire, Maths, Anglais, Arts appliqués, PSE, EPS), deux filières : mode et commerce alors que celles-ci ont des fonctionnements très distincts.  Cette fusion engendrerait des classes de trente élèves. Rien ne semble adapté à une telle fusion : les salles de classes trop petites, les périodes de formation n’ayant pas les mêmes calendriers et surtout des profils professionnels bien différents.

Enfin la situation du collège est certes moins inquiétante, pour l’instant, mais certaines décisions pourraient la fragiliser. En effet, la dotation horaire supplémentaire permettant de financer les options, les dédoublements et l’accompagnement personnalisé n’a pas été abondée depuis plusieurs années. Ce qui met fortement en péril l’option latin ainsi que l’escalade.

L’ensemble des enseignants a alerté à la fois le Rectorat, les parents d’élèves ainsi que les élus afin d’obtenir des moyens supplémentaires garantissant le cadre nécessaire pour une scolarité de qualité pour tous et toutes.

Soutenez les en signant la pétition : Pétition · parents d’élèves: Soutenons la Cité scolaire de Gourdon ! · Change.org

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez sa pertinence

Moyenne des notes 5 / 5. Vote compteur: 3

Soyez le premier à le noter

Cet article vous a été utile ...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page