Sur demande des commerçants la préfecture de Toulouse interdit la manifestation des gilets jaunes prévue samedi 16 mai.

Dans un communiqué de ce jeudi 14 mai (2020), le préfet de la Haute-Garonne, Étienne Guyot, a annoncé l’interdiction de toute manifestation à Toulouse ce samedi. Soi-disant l’état d’urgence sanitaire en vigueur qui interdit les rassemblements sur la voie publique de plus de 10 personnes.

Mais surprise …

Nous n’en attendions pas moins de manu, mais des commerçants toulousains, quelle surprise, car ils ont adressé un courrier à la préfecture demandant l’interdiction de la manifestation.

Ils viennent de se faire séquestrer par le gouvernement, sans le sou, et voilà qu’avec la CCI, la Chambre des métiers et d’artisanat, la CPME 31 (petites et moyennes entreprises) et le Medef 31 ils rédigent ce courrier prétextant les conséquences économiques d’une nouvelle manifestation en centre-ville de Toulouse. Elle est bonne celle-là, ils savent plus qui mordre pour étouffer leur rage.

Dispersion immédiate et amende de 135 euros

Les services de la préfecture précisent : « Les manifestants écoperont de 135 € pour regroupement de plus de 10 personnes ; et toute manifestation ou rassemblement occasionnant des troubles à l’ordre public donnera lieu à une dispersion immédiate par les forces de l’ordre et à l’interpellation des éventuels auteurs d’actes de violence ».

Depuis le début du mouvement en 2018, les manifs n’ont presque jamais été déclarées en préfecture, à ce niveau ça n’est pas gênant. Mais que des commerçants assignés en résidence surveillée par l’état depuis le 17 mars s’en prennent aux gilets jaunes c’est déroutant.

Autres dispositions mises en place

Il a déjà été prévu un dispositif policier renforcé afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens, a menacé le préfet.
Activation de l’alerte commerçant, qui permet d’informer les commerçants de l’avancée du cortège afin qu’ils puissent prendre leurs dispositions. Il est recommandé de prendre toutes les mesures de précautions utiles, en particulier d’enlever tout objet susceptible d’être utilisé à mauvais escient.

Et encore des menaces : « On craint des réactions »

Samuel Cette, de la CPME 31, menace lui aussi : « Si la manifestation a lieu samedi, les commerçants risquent de très mal réagir, il va y avoir des réactions qui sont au-delà du raisonnable, parce que la situation est elle-même au-delà du raisonnable. On est en train de crever. Et je nous trouve bien élevés pour des gens qui crèvent, car ce sentiment ne se manifeste pas pour l’instant. Il n’y a pas trop de haine et de révolte, car le Covid-19 est un ennemi qui n’a pas de représentation physique (*). Par contre, si on s’aperçoit qu’il y a des personnes physiques qui vont porter atteinte à notre survie, on craint des réactions épidermiques. Je ne le crains pas, je le constate même ». Publié sur actu.fr

(*) Alors là c’est le comble, Samuel Cette prononce bien : “le Covid-19 est un ennemi qui n’a pas de représentation physique”, le trio funeste Philippe (la tulipe noire) / Véran (dit le varan) / Salomon (le saumon), c’est pas physique ça. Et les bourses qui s’écroulent pour renaître bien fraîches le lendemain pour enrichir encore plus les riches, renflouées par les banques centrales qui nous demanderont de rembourser la dette. La semaine de 60 heures remise au gout du jour, petits commerces on vous aide “empruntez”, l’accélération de la misère, et macron qui installe la 5G, entraîne sa milice aux drones et installe des caméras faciales à tout va, j’y crois pas qu’il y est de tels hypocrites, des collabos.

Les moutons : noirs ou blancs ?

Nous sommes à même de nous poser la question suivante : Serions-nous, nous les gilets jaunes, des moutons noirs ?
Les moutons noirs sont rebelles et désobéissants contrairement aux moutons blancs.
Cela revient à dire que la société française ne va pas bouger après avoir été frappée d’isolement et châtiée à coup de prunes. L’artisanat, la restauration, le tourisme, les petits commerces dont 30 % sont en faillite, ceux là même “victimes de la macronie” seraient capables de se retourner contre les GJ. Expliquez-moi !

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez sa pertinence

Moyenne des notes 3 / 5. Vote compteur: 2

Soyez le premier à le noter

Cet article vous a été utile ...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

1 réflexion sur “Interdite la manifestation gilets jaunes”

  1. Avatar
    jocelyne lamperin

    et quand les pauvres se battent entre eux, les riches se gavent et comptent les points. Monter les gens les uns contre les autres , pousser à la guerre civile, installer le chaos et donner quelques tours de vis supplémentaires au nom de la sécurité , en fait c’était ça le vrai programme de Macron. On est pas sorti le cul des ronces.

Répondre à jocelyne lamperin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page