Election volée, gare à l’explosion de la colère

C’est ce que dit François Boulo, avocat, considéré comme l’un des porte-parole à Rouen et au niveau national du mouvement des Gilets jaunes.
François alerte sur le danger d’une autre élection volée. En voici le contenu
:

Plus de covid, place à l’Ukraine, place à Jupiter

Si la guerre en Ukraine est une catastrophe pour ses habitants, les classes dominantes françaises elles se frottent les mains. Sous couvert de compassion et de bons sentiments, elles ont trouvé là le moyen idéal pour faire réélire leur petit préféré. Le « monde libre » est menacé ! Regroupons-nous derrière notre guide suprême ! Lui saura nous protéger de tous les dangers !
C’est un classique de la politique dans l’Histoire.
Quand le système est largement contesté, le plus efficace est de se trouver un ennemi extérieur pour en appeler à l’unité de la nation. Nos « élites » ne pouvaient rêver meilleures circonstances pour dynamiter l’élection présidentielle. Le moment démocratique le plus important du pays est sur le point d’être volé aux citoyens.

Pas de débat, je sauve la France

Nul bilan de la politique d’Emmanuel Macron à la tête de l’Etat, nul débat de fond sur les orientations économiques et sociales pour les 5 années à venir. Non ! Avec le retour de la guerre en Europe, le président en exercice n’a même plus à s’abaisser à faire campagne pour solliciter un second mandat. En bon « père de la nation », il surplombe les bas enjeux électoraux qui occupent l’esprit de ses rivaux pendant que lui consacre toute son énergie à sauvegarder les intérêts vitaux de la France.
Ce récit semble fonctionner si l’on en croit les sondages, ce qui n’est malheureusement pas étonnant. Ce type de communication est redoutablement efficace car la peur est l’un des leviers les plus puissants pour manipuler les masses.
L’autre biais utilisé est qu’en période d’incertitude, les gens préfèrent se raccrocher à ce qu’ils connaissent plutôt qu’expérimenter une nouveauté. Dès lors, Macron a un énorme avantage sur ses concurrents : il occupe déjà la place.

Le plus détesté, et pourtant !

Et c’est ainsi que le Président le plus détesté de la Vème République pourrait être réélu … accompagné des cris de joie de toute une cour béate d’admiration. Gloire à Macron 1er ! Vive Jupiter ! Tout va pouvoir continuer comme avant. Quel soulagement …Grave erreur. Le monde d’avant n’est déjà plus qu’un lointain souvenir. La crise sanitaire et la guerre en Ukraine ont surgi alors que le système économique, structurellement défaillant, était déjà à bout de souffle. Les répercussions économiques vont être catastrophiques. Déjà l’inflation est vertigineuse ! Le prix du carburant atteint un niveau historique ! Ni les particuliers ni les entreprises n’ont les moyens de surmonter l’envolée des prix sur l’énergie et les matières premières sur la durée. En pareilles circonstances, il n’existe qu’une seule solution raisonnable. Une seule. Taxer les plus riches. Autrement dit, répartir la richesse plus équitablement. Or, Emmanuel Macron a été porté au pouvoir précisément pour préserver les privilèges de la bourgeoisie.

Attention ! Pas de retour en arrière

Vous pouvez compter sur lui pour qu’il fasse payer la plus grave crise économique que notre pays a connu depuis la Seconde Guerre mondiale aux pauvres et aux classes moyennes. La destruction des acquis sociaux risque d’être terrible. La contestation sociale étouffée depuis la crise du Covid pourrait bien exploser. Une colère légitime et immense. Et c’est là que nous nous apercevrons que nous avons définitivement dit « adieu » au monde d’avant. Les dernières crises vécues par le pays, des gilets jaunes au Covid-19, ont provoqué des effets de franchissement de seuils irréversibles. Les restrictions de liberté ont été inouïes. Il n’y aura pas de retour en arrière. Les mouvements de protestation subiront une répression d’une violence inégalée. La censure sur les réseaux sociaux sera massive. Et parce que pour la première fois, ces atteintes aux libertés heurteront largement les consciences de citoyens jusqu’alors endormis, l’illusion démocratique se dissipera. Les masques tomberont pour de bon. Les classes dominantes apparaîtront pour ce qu’elles sont : autoritaires, injustes et cruelles. Que les petits esprits étriqués qui soutiennent le Président sortant et son monde y prennent bien garde : la réélection de Macron ne sauvera pas la démocratie, elle en sera le tombeau. Le peuple, lui, le sait déjà.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez sa pertinence

Moyenne des notes 4.6 / 5. Vote compteur: 35

Soyez le premier à le noter

Cet article vous a été utile ...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

3 réflexions sur “Elections volées, attention ! par François Boulo”

  1. Je n’en peu plus, le gasoil 2€, le fuel 1,83€ le 07/03 c’est du n’importe quoi, qu’est ce qui ce passe? je veux aller dans la rue je suis tout seul, je veux faire tomber cette saloperie d’Europe pas de candidat, je veux me bouger, asphyxié par les charges , j’en ai marre je veux me barré pas vacciné.
    Il reste quoi: la corde? pas mon truc, le fusil? oui pour les déloger, les fourches? pour leurs têtes
    Quel constat amer, mais on y arrive, doucement, doucement, sans bruit mais la colère est là, sourde, elle sera aveugle et revancharde.
    C’est une saloperie, mais ils l’auront provoqué.

  2. Très bel article .Monsieur Boulo a toujours un discours très explicite ,très posé ,avec les bonnes questions, les réponses qui vont avec sont très pertinentes. Etant avocat on peut comprendre .Macron n’a jamais été mon président ,et il ne le sera jamais .Que se soit Macron ou Pécresse ou un autre se sera toujours la même chose ,le même refrain ..Ceux qui disent vouloir le RIC ,attention à ces promesses où les vraies raisons sont bien dissimulées ..Un RIC au rabais pas question .
    Si Macron repasse alors se sera tout le monde dans la rue et vite ..Pourquoi attendre c’est maintenant qu’il faut se réveiller .L’inflation va connaitre une montée extraordinaire pouvant aller jusqu’à 2% je suppose .. Comment allons nous faire pour nous chauffer et manger quand tout augmente déjà aujourd’hui nous ne devons pas attendre demain pour manifester partout dans toues les villes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page